L’amincissement du visage est un désir répandu chez les femmes asiatiques présentant une forte mâchoire et souhaitant obtenir un visage ovale.

Selon la physionomie de la patiente, deux différentes interventions peut être utilisées pour réduire les angles de la mâchoire :

  • Injections de Botox (elles sont souvent suffisantes)
  • Chirurgie de réduction des angles de la mâchoire

 

Dr Léonard Bergeron est un chirurgien plastique et esthétique, surspécialisé en chirurgie cranio-faciale. Après avoir terminé ses études en chirurgie plastique et esthétique, il a entrepris une surspécialité d'un an en chirurgie cranio-maxillo-faciale au réputé Chang Gung Memorial Hospital, situé à Taipei, Taiwan. Il possède donc non seulement une expertise en chirurgie esthétique, mais il est spécialisé en chirurgies spécifiquement adaptées aux faciès asiatiques. Lors de votre rencontre, Dr Bergeron répondra à toutes vos questions et vous conseillera sur la solution la plus adaptée à vos besoins.

 

Interventions

L'injection de Botox est réalisée en quelques minutes dans le bureau du Dr Bergeron. Une seconde injection aura lieu 3 mois après et ensuite, des injections d'entretien seront effectuées aux 6 mois.

La chirurgie de réduction des angles de la mâchoire est d'une durée de 60 minutes. Elle s'effectue sous anesthésie générale et les incisions sont réalisées à l'intérieur de la bouche. Les points fondants disparaissent en quelques semaines.

 

Convalescence

  • Les résultats sont immédiats pour les injections de Botox. Comme l'enflure dure environ de 3 à 4 h, il serait préférable de ne pas planifier de rencontre-client la journée de l'intervention.
  • Quant à la chirurgie de réduction des pommettes, Il faudra environ 2 à 3 semaine pour que l'enflure disparaisse. Une diète molle sera recommandée pour deux semaines.
  • Bien que les résultats soient visibles et satisfaisants au bout de 2 semaines, il faudra attendre jusqu'à un an pour pouvoir pleinement les apprécier.
  • Le travail pourra être repris après 2 ou 3 semaines.
  • Les activités cardiovasculaires seront permises après 3 semaines, le sport après 4 semaines et les sports de contact, après 6 semaines.