Il arrive que les glandes mammaires aient un développement excessif et donc que la taille des seins soit trop importante.

Il en résulte des maux de dos, de l'inconfort ou de la gêne. La réduction mammaire a pour objectif de réduire le volume des seins pour en améliorer la forme et la taille et ainsi, rendre la poitrine plus harmonieuse avec les proportions du corps (règle générale, le sein est réduit à une taille de bonnet C).

Pour avoir recours à une réduction mammaire, il faut respecter certains critères :

  • Avoir au moins 250 g de glande par sein
  • Un poids santé
  • Être non-fumeuse
  • Ne pas planifier de grossesse durant l’année suivant la chirurgie.

« Avertissement : Ces photos sont publiées à titre indicatif afin de fournir de l’information sur la nature de l’intervention. Elles ne constituent aucunement une garantie de résultat. »

 

Intervention

Lors de la chirurgie d'une durée de 2 h à 2 h 30, une incision en ancre de bateau sera effectuée. L'excès de tissu glandulaire, de graisse et de peau sera enlevé. Aussi, le mamelon sera repositionné. Des points fondants seront utilisés pour refermer minutieusement les incisions et ainsi, obtenir les cicatrices les plus discrètes possible.

 

Convalescence

  • Les pansements seront retirés lors de la visite post-opératoire au bout de 5 à 10 jours. Les seins présenteront de l'enflure et des ecchymoses pour une période d'environ 2 semaines. Bien que la guérison ait lieu durant les 3 premiers mois suivant la chirurgie, le résultat ne sera final qu'au bout d'un an. Quant à l'aspect des cicatrices, elles demeureront  rouges pour deux mois puis blanchiront graduellement au cours des 12 mois suivants. Pour améliorer leur aspect, il sera suggéré d'appliquer de la vitamine E trois fois par jour dès la quatrième semaine.
  • Le retour à un travail de bureau peut habituellement se faire après 1 ou 2 semaines, mais il faudra attendre plus longtemps (jusqu'à 4 semaines) pour un travail physique.
  • Les activités cardiovasculaires seront permises après 3 semaines, le sport après 4 semaines et les sports de contact, après 6 semaines.