Plusieurs femmes sont satisfaites du volume de leurs seins, mais veulent en corriger l'affaissement.

Plusieurs facteurs peuvent entraîner cette ptôse mammaire : les grossesses et l'allaitement, une perte de poids importante, l'âge et les facteurs génétiques (lesquels sont responsables d'une ptôse mammaire et/ou de mamelons qui pointent vers le bas).

 La mastopexie, aussi appelée redrapage ou lifting du sein, permet d'améliorer la forme des seins affaissés ou de corriger leur asymétrie.

 Lors de l'intervention, il est possible de réduire le volume des seins chez les femmes qui le souhaitent ou encore, de l'augmenter en ayant recours à une prothèse mammaire.

« Avertissement : Ces photos sont publiées à titre indicatif afin de fournir de l’information sur la nature de l’intervention. Elles ne constituent aucunement une garantie de résultat. »

 

Intervention

Selon la morphologie de la patiente, différentes sortes d'incision peut être utilisées : verticale, autour du mamelon ou en forme d'ancre de bateau. La glande et le mamelon sont repositionnés, et l’excès de peau est enlevé. Lorsque nécessaire, la taille du mamelon est réduite. Des points fondants seront utilisés pour refermer minutieusement les incisions et ainsi, obtenir les cicatrices les plus discrètes possible.

 

Convalescence

  • Les pansements seront retirés lors de la visite post-opératoire au bout de 5 à 10 jours (une autre visite post-opératoire aura lieu après 6 semaines). Les seins présenteront de l'enflure et des ecchymoses pour une période d'environ 2 semaines.
  • Il sera recommandé de porter des soutiens-gorge sans armature ou des camisoles avec soutien-gorge intégré pendant 6 semaines.
  • Bien que la guérison ait lieu durant les 3 premiers mois suivant la chirurgie, le résultat ne sera final qu'au bout d'un an. Quant à l'aspect des cicatrices, elles demeureront rouges pour deux mois puis blanchiront graduellement au cours des 12 mois suivants. Pour améliorer leur aspect, il sera suggéré d'appliquer de la vitamine E trois fois par jour dès la quatrième semaine.
  • Le retour à un travail de bureau peut habituellement se faire après 1 ou 2 semaines, mais il faudra attendre plus longtemps (jusqu'à 4 semaines) pour un travail physique.
  • Les activités cardiovasculaires seront permises après 3 semaines, le sport après 4 semaines et les sports de contact, après 6 semaines.