Consultez le guide Ma première chirurgie

Vous n'êtes pas familier avec les interventions chirurgicales et vous aimeriez en savoir davantage sur ce qui vous attend? Voici donc les étapes qui vous mèneront vers votre objectif, c'est-à-dire obtenir le corps dont vous rêvez.

En savoir plus

Comment choisir le bon chirurgien pour une intervention esthétique?

Premièrement, il faut savoir qu’au Québec, un médecin sans formation chirurgicale ou qui possède une formation élémentaire peut ouvrir une clinique de chirurgie esthétique et y faire des interventions. Avant de choisir votre médecin, vérifiez auprès du Collège des Médecins du Québec s'il est un chirurgien plasticien certifié. (http://bottin.cmq.org/index.aspx?lang=fr ).

Deuxièmement, après vous avoir examiné et avoir déterminé si vous êtes un bon candidat à une intervention, le chirurgien doit être en mesure de vous fournir des explications sur la chirurgie proposée, vous parler des résultats escomptés, des risques et des complications.

Troisièmement, il est important que vous vous sentiez en confiance avec le chirurgien car c’est lui qui vous opérera et qui assurera votre suivi post-opératoire. Un lien de confiance fort, une approche humaine et attentive sont essentiels.

 

Collège des médecins du Québec (CMQ)

Tous les médecins pratiquant chez nous doivent être inscrits auprès du Collège des médecins du Québec. Sur son site, on peut vérifier qu'un médecin y est inscrit, ainsi que sa spécialité reconnue : (http://bottin.cmq.org/index.aspx?lang=fr ).

 

Association des spécialistes en chirurgie plastique et esthétique du Québec (ASCPEQ)

On peut y trouver tous les chirurgiens plastiques certifiés au Québec : www.ascepeq.org

 

Société Canadienne des Chirurgiens Plasticiens (SCCP)

Organisme canadien regroupant les chirurgiens plastiques du Canada : https://www.plasticsurgery.ca

 

American Society of Plastic Surgeons (ASPS)

Organisme Américain regroupant les chirurgiens plastiques américains et canadiens ayant complété avec succès leurs examens en chirurgie plastique : www.plasticsurgery.org

 

 

Qu’est-ce que la chirurgie cranio-faciale (cranio-maxillo-faciale)?

C’est une surspécialité de la chirurgie plastique qui vise la reconstruction du visage et du crâne, ainsi que le traitement des malocclusions. C’est la formation la plus avancée en chirurgie esthétique et reconstructive du visage.

À ne pas confondre avec la chirurgie maxillo-faciale, une spécialité de la dentisterie qui traite habituellement les dents de sagesses, les implants dentaires et aussi les malocclusions.

Qu’est-ce que la chirurgie plastique facial?

Le terme « chirurgie plastique faciale » est souvent utilisé à tort comme nom de spécialité au Canada.

Aux États-Unis, la spécialité d’oto-rhino-laryngologie (ORL) est appelée « facial plastic surgery ». Le libellé peut porter à confusion. Ce n’est pas une formation plus avancée en chirurgie esthétique du visage, ni en chirurgie plastique du visage. L’ORL est en effet une formation chirurgicale spécialisée des maladies de l’oreille, du nez, des sinus, de la bouche, de la gorge et du cou. Au Canada, la formation demeure intitulée « oto-rhino-laryngologie et chirurgie cervico-faciale ».

Qu’est-ce que la chirurgie plastique?

La chirurgie plastique (aussi appelée « chirurgie plastique et esthétique » et « chirurgie plastique et reconstructive ») est la spécialité chirurgicale dédiée à redonner la forme et la fonction à diverses parties du corps : reconstruction du visage, des bras, ou des jambes après un grave accident, reconstruction des seins après un cancer ou encore, du visage d’un enfant né avec une anomalie. Le chirurgien plastique est donc un spécialiste de toute l’anatomie du corps humain.

C’est aussi la spécialité qui a permis de créer la chirurgie esthétique : les techniques avancées et innovatrices développées pour les chirurgies difficiles de reconstruction ont été utilisées comme base de la chirurgie esthétique. Ainsi, le chirurgien plastique est l’expert de la chirurgie esthétique du visage, du nez, des paupières, des oreilles, de l’augmentation mammaire, du redrapage du ventre, des bras, des jambes, etc.

La chirurgie plastique demeure évidemment à l’avant-garde des dernières nouveautés en chirurgie esthétique. On peut penser aux récentes avancées dans les techniques de lifting du visage pour obtenir des résultats naturels, à la recherche sur la sécurité des implants mammaires, aux injections graisseuses au niveau du visage pour le rajeunissement, à la liposuccion et à la lipoinjection du corps (liposculpture), et à des innovations sur le redrapage du ventre.

Cette expertise permet ainsi au chirurgien plastique certifié de vous offrir les meilleurs soins possibles.

Qu’est-ce que la formation en chirurgie esthétique?

Le spécialiste en chirurgie plastique et esthétique doit d’abord étudier 5 ans en médecine pour obtenir son doctorat en médecine (MD). Ensuite, une formation spécialisée et intensive de 5 ans en chirurgie plastique est réalisée. Après avoir réussi les examens du Collège Royal des Médecins et Chirurgiens du Canada, le certificat de spécialiste en chirurgie plastique est obtenu. Il existe 54 spécialités médicales (https://www.fmsq.org/fr/profession/medecine-specialisee/specialites-medicales ).

Le chirurgien plastique peut ensuite opter pour une formation ultra-spécialisée d'une durée de un à deux ans appelée « fellowship ». Des fellowships typiques sont : chirurgie cranio-faciale, microchirurgie, main, etc.

D’autres chirurgiens choisiront de poursuivre leurs études en recherche en complétant une maîtrise ou un doctorat sur un sujet touchant la chirurgie plastique (3 à 5 ans de formation supplémentaire).

Que veulent dire les lettres après le nom de mon médecin?

Les sigles les plus souvent utilisés par les médecins sont les suivants :

LMCC (ou LCMC) :

Licentiate of the Medical Council of Canada (Licencié du Conseil Médical du Canada). Ceci indique que le médecin a passé avec succès tous les examens écrits et oraux nécessaires pour pouvoir obtenir un permis de pratique. Depuis 1992, tous les médecins doivent l'avoir obtenu : http://mcc.ca/fr/a-propos/lmcc/

 

CSPQ

Certificat de Spécialiste de la Province de Québec.

Avant l’unification des examens de spécialistes québécois et canadien, l’obtention du CSPQ était nécessaire pour pratiquer.

 

Bacc.

Baccalauréat. Formation universitaire de premier cycle.

 

MSc.

Maîtrise en science. Formation universitaire de deuxième cycle.

 

PhD.

Doctorat. Formation universitaire de troisième cycle.

 

FRCS(C)

Fellow of the Royal College of Surgeons, Canada. Le spécialiste a complété avec succès les examens de sa spécialité chirurgicale. Ce titre est nécessaire pour pouvoir être spécialiste, à moins d’avoir complété avec succès le CSPQ lorsqu’il était en vigueur.

 

FRCP(C)

Fellow of the Royal College of Physicians, Canada. L’équivalent du FRCS(C), mais pour les spécialités non chirurgicales.

 

Quel est l’avantage d’avoir une affiliation universitaire?

L’affiliation universitaire (le titre de professeur et toutes ses déclinaisons) indique que le chirurgien est membre du corps enseignant d’un programme de formation spécialisée en chirurgie plastique. Il enseigne les dernières techniques de chirurgie plastique et esthétique à des chirurgiens en formation. Il participe aussi à l’évaluation de ces futurs chirurgiens plastiques.

Habituellement, à tous les quatre ans, l’Université revoit le dossier de l’enseignant pour renouveler son titre de professeur. Le professeur doit ainsi se tenir à l’affût des dernières nouveautés dans sa spécialité.

Pour vérifier si un chirurgien a une affiliation universitaire :