Certaines femmes sont gênées par la longueur excessive de leurs petites lèvres, ce qui nuit à leurs rapports sexuels et leur cause de la douleur. Et parce que leurs lèvres sont parfois plus apparentes, certaines femmes évitent quant à elles de porter des pantalons serrés ou des maillots de bain.

Qu’est-ce que la nymphoplastie?

La nymphoplastie est une intervention chirurgicale destinée aux femmes, permettant de réduire la longueur des petites lèvres jugée excessive par une patiente. Elle est pratiquée sur la région vulvaire afin de modifier l’apparence ou la taille des petites lèvres et d’améliorer la symétrie des lèvres génitales. La nymphoplastie permet également de réduire la pigmentation des petites lèvres.

Qui peut bénéficier d’une réduction des petites lèvres?

Cette intervention peut être pratiquée sur des femmes qui ne sont pas satisfaites de l’aspect de leur appareil génital externe. De moins en moins taboue, cette chirurgie permet aux patientes d’atténuer la gêne physique que peuvent occasionner des petites lèvres trop proéminentes et de diminuer la douleur ressentie lors de relations sexuelles. La nymphoplastie peut également être pratiquée après un traumatisme ou un étirement survenu dans cette région, par exemple lors d’un accouchement.

C’est aussi une solution envisagée par des personnes vivant avec des complexes par rapport à cette partie intime de leurs corps. Par conséquent, les malaises sociaux ou psychologiques associés à l’aspect de leurs organes génitaux sont largement diminués.

Quelle est l’origine du terme nymphoplastie ?

Le mot nymphe vient du grec ancien signifiant jeune femme. Dans la mythologie grecque et romaine, les nymphes sont des divinités caractérisées par la jeunesse et une grande beauté. En anatomie, les nymphes sont un autre terme pour désigner les petites lèvres de la vulve (labia minora).

Nymphoplastie ou labiaplastie?

La nymphoplastie est une opération qui se concentre sur l’amélioration de l’apparence des petites lèvres chez les femmes. La labiaplastie, également nommée labioplastie, est un terme dérivé de l’anglais et désigne la même chirurgie.

Dans tous les cas, qu’il s’agisse d’une nymphoplastie ou d’une labiaplastie, la sensibilité des zones érogènes n’est habituellement pas diminuée. 

Déroulement de l’intervention

Suite à vos rencontres préopératoires avec le Dr Bergeron dans sa clinique de Montréal ou Longueuil, la nymphoplastie est pratiquée sous anesthésie locale. L’intervention est courte, d’une durée de 30 à 60 minutes. L’aspect des petites lèvres est remodelé pour réduire la longueur, l’apparence générale ou la pigmentation. Les incisions sont refermées avec des points fondants qui disparaitront au bout de 15 jours environ.

Vous voulez en savoir plus sur cette intervention? Contactez l’équipe de Dr Bergeron pour une nymphoplastie à Montréal ou Longueuil en complétant le formulaire ci-bas.

Convalescence suite à une nymphoplastie

  • Lors des deux premières semaines suivant une nymphoplastie, les cicatrices doivent être nettoyées avec de l’eau ou des lingettes humides après chaque visite aux toilettes. Il est aussi important de mettre de la crème antibiotique, de type Polysporin, suite au lavage des parties intimes.
  • Une rencontre postopératoire aura lieu de 5 à 10 jours après la chirurgie.
  • Les douches et bains de siège sont autorisés dès le lendemain de la chirurgie.
  • Les bains, le spa et la baignade sont interdits dans les 2 premières semaines suivant une nymphoplastie. Vous pourrez reprendre ses activités normalement après ce délai.
  • Suite à cette intervention, un inconfort peut être ressenti en position assise. Le travail pourra être repris après une semaine environ.
  • Les activités sportives, elles, seront permises au bout de 3 à 4 semaines.

Les relations sexuelles seront permises au bout de 4 semaines.