Certaines femmes sont gênées par la longueur excessive de leurs petites lèvres vaginales qui nuisent à leurs rapports sexuels et leur causent de la douleur. Et parce que leurs lèvres sont parfois plus apparentes, des femmes évitent quant à elles de porter des pantalons serrés ou des maillots de bain.

Cette problématique peut entraîner une gêne physique, sociale et psychologique. La nymphoplastie (ou labiaplastie) permet la réduction des lèvres génitales trop longues ou encore, leur symétrisation lorsqu'elles ne sont pas égales. Elle peut aussi diminuer la partie pygmentée des lèvres. Il est important de savoir que la nymphoplastie ne diminue aucunement la sensibilité des zones érogènes.

 

Intervention

La chirurgie, d'une durée de 30 à 60 minutes, est réalisée sous anesthésie locale. Les lèvres sont rapetissées et des points fondants sont utilisés pour fermer les incisions (ils disparaîtront au bout de 15 jours).

 

Convalescence

  • Durant les deux premières semaines suivant la chirurgie, les cicatrices devront être nettoyées avec de l’eau ou des lingettes après chaque visite aux toilettes et de l'antibiotique en crème (Polysporin) devra être appliqué. La douche et les bains de siège sont permis dès le lendemain. Bain, spa et baignade seront quant à eux permis après 2 semaines.
  • Comme il peut être inconfortable de s'asseoir les jours suivants la chirurgie, le travail pourra être repris après une semaine environ. Quant aux activités sportives, elles seront permises au bout de 3 à 4 semaines.
  • Une rencontre post-opératoire aura lieu de 5 à 10 jours après la chirurgie.
  • Les relations sexuelles seront permises au bout de 4 semaines.