Le syndrome du canal carpien survient lorsque le nerf médian est comprimé au niveau du poignet. Les symptômes se manifestent par des engourdissements au niveau du pouce, de l’index, du majeur et d’une partie de l’annulaire.

Dans des cas légers, les engourdissements peuvent survenir lorsque le poste de travail est peu ergonomique ou après un usage intense de la main par exemple, après avoir manipulé un outil à percussion ou de jardinage, après une longue randonnée en vélo, etc.

Dans les cas plus sévères, les engourdissements sont fréquents et ils affectent le travail, les activités quotidiennes et peuvent même nuire au sommeil.

Il est important de consulter dès l’apparition des premiers symptômes puisqu'ils vont s'aggraver avec le temps, et il pourrait en résulter une perte de sensation et de force permanente au niveau de la main si un traitement n'est pas adopté rapidement. Les traitements sont efficaces et comportent relativement peu de complications.

Alors que certains patients sont de bons candidats aux infiltrations de cortisone, d’autres devront avoir recours à une chirurgie.

Lorsque les deux mains doivent être opérées, les interventions ont habituellement lieu à au moins 1 mois d’intervalle.

 

Intervention

La chirurgie, d'une durée de 4 à 6 minutes, s'effectue sous anesthésie locale. La petite incision pratiquée à la base de la main est fermée avec des points fondants. Quant aux injections de cortisone, elles sont administrées à tous les 2 à 3 mois, mais on ne peut en faire que 3 au cours d'une vie. Après, il faut envisager l'intervention, laquelle a un très grand taux de succès.

 

Convalescence

  • Le retour à un travail de bureau peut habituellement se faire après 2 ou 4 semaines, mais il faudra attendre plus longtemps (jusqu'à 6 semaines) si vous faites un travail physique ou si vous manipulez des produits chimiques.
  • Il est à noter que certains patients ressentent une sensibilité ou un léger inconfort à la base de la main pendant 3 à 6 mois après l’opération.